Heroes
Les sondagesSondages Les BlogsBlogs Liste des HérosListe des Héros ConnexionConnexion Carte des membresCarte des membres S'enregistrerS'enregistrer
HEROES et le syndrome LOST
Aller a la page 1, 2, 3  Suivante
Voir les nouveaux messages depuis votre derniere visite
http://www.heroes-france.com/forum/sujet_292.htm
Héros Message
lord_yig

heroes

Inscrit le: 07 Déc 2006
Messages: 18
Localisation: R'lyeh, Pacifique Sud

Posté le: Jeu 07 Déc 2006 16:17 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Selon moi, il est possible que la série parte en sucette comme lost à partir de la fin de la saison 1...

Je m'explique concernant LOST. ce n'est que mon opinion...
A cause de son succés, les scénaristes de lost en on fait des tonnes et on écris les scénarii de la saison 2 au jour le jour en modifiant en permanence certains points des scénarii au moment du tournage voir en écrivant les scénes en cours de tournage !
Résultat : Une saison 2 à *bip*, des incohérences, des questions sans réponses et un scénario qui s'éloigne du pitch originel de la série : (en faisant cours) Accident d'avion, survivant tentant de survivre... => Robinson Crusoë version moderne et en groupe...

Alors quid de HEROES ?
Et bien il faut constater que la technique d'écriture du créateur de la série est la même.
Les acteurs ne prennent en effet connaissance du script qu'au moment du tournage ou quelques jour avant le temps pour eux d'apprendre leur texte...
D'autre part il faut constater que des scénaristes de plusieurs autres séries (dont Lost et Smallville) on rejoint l'équipe de HEROES aprés la diffusion des premiers épisodes et leur succés en terme d'audience...
Constatons aussi que Lost est une série NBC au même titre que Heroes, donc pourquoi ne pas faire pareil ?
Enfin la technique du flashback vu, re-vu, re-re-re-re-re-revu dans lost commence à apparaitre dans Heroes avec l'épisode 10...
Si ils en usent autant que dans Lost çà va commencer à m'enerver sérieusement...

Voilà, moi je voyais cette série comme une trés intéressante approche sur les super-héros de manière moderne et assez proche du film "Incassable".
Je me disais qu'il y avais de quoi developper une histoire sur une saison ou deux, pas plus, avec un début, des péripéties et rebondissement, pour aboutir à une fin.
Mais en voyant la politique en matiére de fictions et de séries aux USA et notament sur NBC, on peut malheureusement penser qu'il vont nous en faire des tonnes, en rajouter en permanence pour en gros ne jamais arriver à une fin.
Je ne le souhaite pas mais çà en prend le chemin...


SAVE THE CHEERLEADER ! SAVE THE WORLD !
The Unspeakable Vault (of Doom) or Weird Tales from the Old Ones
ÏA ! ÏA ! ÏA ! FHTAGN !
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
BoxMan
Mighty Fine Shindig !
heroes

Inscrit le: 18 Nov 2006
Messages: 826
Localisation: NYC

Posté le: Jeu 07 Déc 2006 17:00 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

D'accord avec toi pour Lost, mais bon tu t'excites un peu je trouve, est-ce parceque tu as vu l'épisode 11 et que tu n'as pas aimé ?
Pour le truc des scripts, c'est le cas dans beaucoup de séries. Et pour les flashbacks, il n'y a eu qu'un seul épisode en contenant, et il a été très instructif et intéressant. Les flashbacks de Lost auraient obligatoirement fini par devenir lassants vu qu'ils en font 20 minutes par épisodes. Alors que pour Heroes, il ne l'ont fait qu'une fois et rien ne dit qu'ils recommenceront.
Mais je ne pense pas que Heroes deviendra Lost. Dans la saison 2, JJ Abrams a complètement laché Lost, et a donné les reines à des subordonnées, et forcément ca a changé. Tim Krings n'étant pas JJ en matière de popularité (et il faut dire que Abrams ne sait pas faire durer ses séries), je pense qu'il y restera vraiment attaché et que la série restera aussi bonne, voire gagnera en qualité. Que d'autres scénaristes viennent écrire pour la série (tu as les noms?), je trouve ca bien. D'ailleurs en général, on ne voit pas la différence (j'ai dit en général, certaines séries ont leurs scénaristes "fétiches" qui donnent tout le temps de bons épisodes -Damon Lindelof dans Lost, Joss Whedon dans toutes ses séries...)


===> Membre du C.S.N.P., du C.S.M.M., du C.S.S. et du C.S.C.

Claude : A nurse who's an empath. Very cute.
Peter : Empath. What's that mean ?
Claude : Means you're a pain in my ass, mate.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Durden
Big Brother's watching you!
heroes

Inscrit le: 06 Déc 2006
Messages: 2361
Localisation: Gone away

Posté le: Jeu 07 Déc 2006 17:53 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Pour Lost c'était une très bonne chose que la saison 2 soit à *bip* je trouve. En effet ça à donné un coup de fouet aux scénaristes et réalisateurs qui nous pondent une saison 3 quasi parfaite.
Et puis les flahs back de lost c'est quand même la base de la série, Lost est surtout une série sur la condition humaine et les flahs backs sont nécessaires pour cette explication.

Pour Heroes, ça pourrait en effet prendre cette voie.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail CSS Blog
lord_yig

heroes

Inscrit le: 07 Déc 2006
Messages: 18
Localisation: R'lyeh, Pacifique Sud

Posté le: Jeu 07 Déc 2006 20:22 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Je m'excite peut-être...
Encore qu'il en faut plus pour réellement m'exciter...

Effectivement j'ai vu l'épisode 11, voir le post sur cet épisode et y lire mes commentaires pour connaitre mon avis sur la question.

Le coup des flashback est pour l'instant unique, mais si il nous font le coup réguliérement genre 5 mois avant, 4 mois avant, etc.
Ca risque de devenir lassant.

Je n'ai pas les noms des scénaristes qui travaillent à la fois sur Lost et/ou Smallville et sur Heroes malheureusement.
Toutefois je n'ai pas été convaincu par les scénarii de Lost et même par la série Smallville elle même...
Il travaillerons certainement avec une approche différente sur cette série qu'il ne l'ont fait pour leurs autres contributions à des séries différentes et il n'est pas dis qu'il continuerons à travailler longuement sur la série Heroes.

Si comme tu le présentes Tim Krings garde le contrôle et la main mise sur sa série dans la durée, il pourra certainement se servir de leur créativité pour enrichir la série tout en gardant le contrôle et faire évoluer la série selon sa vision...

Je l'espére sincérement. On verra...

Mais pour l'instant l'arrivée de ces scénaristes me fait un peu peur sur la direction que peut prendre la série...


SAVE THE CHEERLEADER ! SAVE THE WORLD !
The Unspeakable Vault (of Doom) or Weird Tales from the Old Ones
ÏA ! ÏA ! ÏA ! FHTAGN !
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Xavio

france heroes

Inscrit le: 02 Déc 2006
Messages: 5
Localisation: Valence

Posté le: Jeu 07 Déc 2006 20:51 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Heu, je pense que tu t'enflammes pour rien là... Pour le moment, il n'y a eu que 11 épisodes et tu t'enflammes déjà sur les prochaines saisons...

Selon moi, on ne peut pas comparer Heroes à des séries comme Lost ou Prison Break. Imagine les possibilités d'histoires différentes dans Heroes et compare les à celles de Lost,.. Il est à peu près 1 000 000 de fois plus facile de faire durer Heroes, qui se déroule dans le monde entier... On ne sait pas combien de personnes ont un pouvoir, quels pouvoirs vont apparaître...
Et si nous étions tous des Heroes ? Si chacun avait le pouvoir de changer le monde juste en gardant un peu d'espoir au fond de soi et en ouvrant les yeux ?
Sur Lost, ils sont coincés sur une île, et à moins qu'une porte des étoiles s'ouvre sur l'île, on voit mal comment la série peut durer 10 saisons sans ennuyer le public.

Si tu as vu l'épisode 11. j'ai trouvé que l'histoire ne partait pas en sucette comme dans la saison 2 de prison break où les créateurs de la série essaient de tout faire pour prolonger l'histoire.
Beaucoup de choses dans cet épisode sont expliquées, les personnages se recontrent, et cela simplifie les histoires...

Je pense qu'il y a possibilité de faire durer la série sans nous ennuyer aussi longtemps que Xmen a duré (peut etre un peu moins quand même Very Happy). A Tim Craig et ses amis de pas nous décevoir Wink
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
starkiller

heroes

Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 40

Posté le: Jeu 07 Déc 2006 22:21 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Je suis d'accord avec Xavio, pour le fait que Heroes peux durer plus longtemps sans nous ennuyer.

A vrai dire la différence majeure entre les trois séries que sont : prison break, lost, et Heroes = pour prison break et lost dès le début on nous lance un objectif final qui ne peux pas avoir de suite (en tout cas pas dans leur série respective) prison break nous parle de détenue qui veulent s'échapper, et a développé le coté "innocenter le condamné" dans la saison 2, mais une fois que ca sera fait, ca sera fini comme série, et pour que ce soit crédible et que ca nous tienne en haleine, il ne faut pas que ca dure 20 ans.

Pour lost c'est pareil, sauf que le but est d'échapper à cette ile étrange, et si ca dure trop longtemps on se dira : bah ils sortiront jamais vivant de cette ile (et il ne peux pas y avoir de renouvellement de casting, car si au bout de x saisons, on n'a plus aucun acteur d'origine, je vois pas l'intérêt, car l'histoire reste avant tout, celle d'un vol 815 en provenance d'australie qui s'écrase sur une île inconnue et qui tente de s'échapper. D'ailleur si la saison 2 n' a pas plu c'est qu'on avait l'impression que les survivants s'étaient résigné à rester sur l'île, et si la saison 3 regagne peu a peu en intérêt, c'est qu'elle repart sur le principe qu'il existe un moyen de quitter l'île et que les survivants veulent le trouver.

Pour heroes, on nous parle d'évolution. Et quand on regarde la série on ne se dit pas tiens il va y avoir une fin. On pourrait se dire "sauver la pom pom girl, sauver le monde", mais après tout sauver le monde n'est pas une fin en soit, puisque les Heroes risquent de le sauver continuellement.

Si les scénaristes de Heroes ne font pas de bêtises et garde la tête sur les épaules ils peuvent aller loin et parler de pleins de sujet différent. Pour l'intro, on voit des personnes "normales" qui découvrent qu'elles ont un pouvoir, mais plus tard on pourra aussi exploiter les thèmes propres aux comics : le rejet de la différence, les histoires d'amours entre heroes, même un renouvellement de casting avec des arrivées et des morts (non non pas hiro svp!!!)

Bref je pense que Heroes a le potentiel pour rester un moment une grande série, tout en prévoyant une fin au cas où les scénaristes seraient en manque d'inspiration, car j'aime les séries avec un épisode qui peux prétendre être une fin (code quantum, space 2063, ...)


-------------------------------
Where is John Deacon?
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Hakim
Eden McCain Fan
heroes

Inscrit le: 23 Nov 2006
Messages: 2438
Localisation: (St Denis)

Posté le: Ven 08 Déc 2006 4:59 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

dans la saison 2 de lost c'est ana-lucia qui sauve la serie mais ils l'ont eliminer pour la saison 3 : sera ce un echec ?


Mon MySpAcE
http://img246.imageshack.us/img246/4168/17110edenubpn7.gif
- Nul n'est parfait , la perfection est divine
- It's my life take it or leave it ... Very little knowledge is dangerous.
- L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. ^^
- La joie de vivre devrait être obligatoire ^^

http://i74.servimg.com/u/f74/12/84/47/21/pierre10.jpg
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail CPCBE Blog Masculin
tonysea

heroes

Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 190
Localisation: Annecy

Posté le: Ven 08 Déc 2006 8:00 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Tu as tout a fait raison !!!!! Je ne voudrais pas non plus que notre série devienne un chateau vallon de 4582 épisodes!!
Moi j'avais décroché lost lorsque j'avais entendu (à vérifier, je ne sais pas si cela est vrai) que les scénaristes prévoyaient maintenant de faire 5 saisons, et de conclure la série par un film au cinéma..........donc en gros, autant attendre le film pour avoir des réponses !!
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
lord_yig

heroes

Inscrit le: 07 Déc 2006
Messages: 18
Localisation: R'lyeh, Pacifique Sud

Posté le: Ven 08 Déc 2006 12:06 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Citation:
Heu, je pense que tu t'enflammes pour rien là... Pour le moment, il n'y a eu que 11 épisodes et tu t'enflammes déjà sur les prochaines saisons...
Je ne pense pas m'enflammer pour rien...
Et je n'ai pas du tout parlé de prochaines saisons, j'ai déjà des doutes sur la fin de la premiére !
Comme je l'ai dit et comme il a été dis par d'autres, les scénarii qui sont tournés actuellement ou qui seront tourné en vue de la fin de la saison 1 ne sont pas encore écris...
Donc on théorise, on extrapole, on disserte, on divague entre nous pour l'instant... On verra comme cela évoluera...

Toutefois nos impressions sous sans doute différentes quand à la tournure que peuvent prendre les prochains épisodes...
Nos goûts en matière de série aussi sont sans doute différents...
Enfin bref, je ne pense pas du tout comme vous sur ce point...
Citation:
Je suis d'accord avec Xavio, pour le fait que Heroes peux durer plus longtemps sans nous ennuyer.
Et bien moi pas...
Je ne vois pas Heroes comme une série "Comics" qui pourrait continuer sur 10 saisons...
Chacun son opinion...
Citation:
Pour heroes, on nous parle d'évolution. Et quand on regarde la série on ne se dit pas tiens il va y avoir une fin. On pourrait se dire "sauver la pom pom girl, sauver le monde", mais après tout sauver le monde n'est pas une fin en soit, puisque les Heroes risquent de le sauver continuellement.
Et bien moi je me suis dit : "il vas y avoir avoir une fin".
L'objectif premier mis à part "Sauver la pom pom girl" est d'empêcher l'explosion à New-York, aller plus loin c'est du bonus et c'est aller au delà de l'intrigue de base posé par les premiers épisodes. Je le vois comme çà.
Pour moi c'est tout à fait comparable à l'objectif premier dans Lost, par exemple, "Quitter L'île et retourner à la civilisation"...
Les scénaristes de Lost en ont rajouté pour faire trainer en longueur...
Pour Heroes, le cout des flashback avec l'épisode 10 m'as fait froid dans le dos justement à cause de ma crainte de voir le même phénoméne se reprosuire...
N'oublions pas que Heroes est la nouvelle série qui marche le mieux au USA, comme Lost en son temps et donc qu'ils vont avoir une pression de la chaine pour faire durer l'intrigue, afin de capter de l'audience et des annonceurs sur la durée...
C'est a Tim Krings de ne perdre de vue sa vision de la série et de ne pas se laisser prendre au piégfe des demande de producteurs...
Bref de garder le contrôle de son projet. J'espére qu'il y parviendra...

Personellement, je ne suis pas intéressé par une série où des héros sauverais le monde plusieurs fois ou à répétition.
Je ne souhaiterais pas voir Heroes se transformer en Smallville ou en Stargate...
Ce qui m'intéresse dans cette série c'est l'aspect humain des personnages et leur évolution quand il découvre leur pouvoir...
Je voyais cette série comme une opportunité de montrer un aspect différent du monde des Comics et des Super Héros comme l'on fait les séries de Top Cow (Wanted, Top Ten, etc) ou comme l'as fait "Incassable"...

J'espére me tromper mais je ne pense pas que le chemin que prend la série aille dans ce sens...


SAVE THE CHEERLEADER ! SAVE THE WORLD !
The Unspeakable Vault (of Doom) or Weird Tales from the Old Ones
ÏA ! ÏA ! ÏA ! FHTAGN !
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Durden
Big Brother's watching you!
heroes

Inscrit le: 06 Déc 2006
Messages: 2361
Localisation: Gone away

Posté le: Ven 08 Déc 2006 12:49 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

tonysea a écrit:
Tu as tout a fait raison !!!!! Je ne voudrais pas non plus que notre série devienne un chateau vallon de 4582 épisodes!!
Moi j'avais décroché lost lorsque j'avais entendu (à vérifier, je ne sais pas si cela est vrai) que les scénaristes prévoyaient maintenant de faire 5 saisons, et de conclure la série par un film au cinéma..........donc en gros, autant attendre le film pour avoir des réponses !!


Les 5 saisons je trouve ça suffisant, 6 ce serait trop, 4 pas assez. Pour le film c'est juste une idée comme ça c'est pas encore confirmé et si ils font un film, ce sera comme une saison 6 mais de 2h, il aura fallu voir les 5 saisons d'avant pour comprendre.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail CSS Blog
Tryak
Heroes Powa!!
heroes

Inscrit le: 27 Oct 2006
Messages: 301
Localisation: FRANCE - Alsace

Posté le: Ven 08 Déc 2006 13:16 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Pour faire court, nous verrons bien les enfants!!! Very Happy


http://img409.imageshack.us/img409/1518/218ji3.gif
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger CSH Masculin
starkiller

heroes

Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 40

Posté le: Ven 08 Déc 2006 14:11 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

lord_yig :
En fait je crois qu'on a une opinion pas si différente que ca en fait. C'est juste qu'on ne l'exprime pas de la même manière. Pour moi une série comme Heroes ne doit pas avoir UNE fin comme unique objectif, mais je comprendrais un épisode final à la "code quantum" par exemple.
Je n'aime pas les séries qui s'arrête sans jamais avoir de fin car personne ne les suis plus, les fans qui sont resté jusqu'au bout son déçu de voir s'arrêter l'histoire comme ca. (ca me rappelle la série "V" qui s'arrêtait bizarrement)
En gros contrairement à lost ou prison break on ne doit pas savoir quand aura lieu l'épisode final. Pour lost je suis d'accord que trop l'allonger dénature le but final, mais pour Heroes si ils arrivent à tenir 7 saisons sans dénaturer l'histoire originel (contrairement à Stargate par exemple) alors tant mieux, si ca commence a partir en sucette, qu'on nous parle d'extra terrestre, de Heroes level 52, (non non je ne vise pas dragon ball... euh enfin si un ptit peu), je serais le premier à dire "stop" faites finir tout ca. Demander à une série comme Heroes d'avoir une fin alors qu'on en est encore qu'au début me parait juste un peu prématurer, attendons au moins de voir la première saison en entier pour juger de la viabilité de l'histoire. Mais comme tu le dis, (et je pense la même chose que toi) on a chacun ses opinions, et des attentes différentes ce qui fait que tout le monde ne pourra pas être content, mais de toute façon quand on y pense, c'est pas nous qui déciderons finalement.


-------------------------------
Where is John Deacon?
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Trygée

heroes

Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 40
Localisation: A la recherche du S

Posté le: Ven 15 Déc 2006 23:18 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Je viens de voir l'épisode 10 et je le trouve somptueux !!! Un des meilleurs et il est complétement justifier ! Ce n'est pas une simple péripétie de scénariste pour combler un vide, cet épisode apporte énormement de réponses et apporte énormement de profondeur aux personnages.
Je me dis que HEROES va plus rapidement au bout des choses. Au bout du 10 épisodes, on a déjà le ventre bien rempli par de bonnes choses, sans forcement rester sur sa faim, contrairement aux autres séries.

Je pense que HEROES fonctionnera à la 24 heures, 1 saisons = 1 histoire/Peut être des nouveaux personnages.

J'imagine déjà la 3eme saison avec un scénario casse tête dans une ambiance populaire "anti-mutant" à la sauce HEROES si vous voyez ce que je veux dire Very Happy

Je garde le 11eme pour Demain, ca me fera 1 jour de moins à attendre le 12eme Very Happy


http://www.trygee.com/heroes/signature_nathan.jpg
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Isidore Seldon

heroes

Inscrit le: 13 Déc 2006
Messages: 33
Localisation: somewhere in the global village

Posté le: Sam 16 Déc 2006 0:23 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

1- Lost est une série qui a perdu son objectif premier. A mes yeux, Lost n'est pas à la base une série avec des gens qui s'écrasent sur une ile de façon bateau. C'est une série sur le condition humaine, où des gens qui ne se connaissaient pas il y a une semaine vont se retrouver à devoir vivre ensemble pour un temps X, sur une île avec des propriétés étranges, impliquant un dualisme foi/raison. D'où l'intérêt des flash backs dans Lost: chacun arrive ici avec une capacité de vie nouvelle tout en étant hanté par le passé. Les problèmes de la saison 2 de Lost sont pour moi les suivants:
a) JJ Abrams qui s'éloigne du concept de base (M:I3 oblige...) pour laisser les rênes à Damon Lindelof et Carlton Cuse. Or, le but de Carlton est de faire du pognon, et celui de Damon de faire une intrigue béton, quitte à oublier le ptich de base: celui des personnages humains.
b) De là découle un second problème: les relations entre personnages sont laissés à l'arrière plan pour laisser place à une intrigue toute puissante, avec la D.H.A.R.M.A Initiative. Elles ne disparaissent pas, non. Elles deviennent superficielles et radicalement inintéressantes.
c) La saison est devenue une série basée sur des épisodes phares où des nouvelles questions sont posées, mais rarement des réponses. Plutôt que d'avancer petit à petit vers un but (ce que fait, à mon sens, Heroes), Lost nage dans le vide. On a un épisode sur 3 qui est très bon, mais une grande majorité où on s'emmerde grave parce qu'il ne se passe soit rien (je suis Sun et je me balade sur la plage à chercher mon alliance), soit pas grand chose... Ce qui est la marque claire d'une écriture scénaristique inégale.

2- Là où Heroes se démarque, c'est notamment sur ce dernier point. Je suis pas d'accord avec toi quand tu dis que les scénaristes écrivent petit à petit. Tim Kring a une idée très claire et très précise d'où il veut aller et comment il va y aller. Pour cela, il se donne les moyens d'un chef d'entreprise: une vision à long terme sur une saison accomplie avec une mission (sauver New York), entrecoupée de petites missions ("Save the cheerleader, save the world", "are you on the list?", etc...) le tout qui avance petit à petit avec un rythme relativement élevé quand même. Dans Lost, on aurait mis 3 épisodes à savoir que HRG était papa-Bennet, et une saison et demie avant de voir Sylar. A mon sens, Tim Kring a réussi à prendre le pli là où Lost a échoué.

3- Lost et Heroes n'ont pas du tout le même fonctionnement au niveau de l'intrigue.
Lost est une intrigue de longue haleine où tu découvres lentement les pièces d'un puzzle super complexe. Lost, c'est une poupée russe: tu crois que c'est fini, mais y'en a toujours une derrière (de question). C'est une intrigue sur le long terme.
Heroes est une intrigue qui évolue sur une saison. Là, c'est comment sauver NY de la bombe. La saison 2 en aura une autre. Et ainsi de suite. Je suis d'accord pour dire qu'il ne faut pas faire durer les séries trop longtemps, et que ça pert vite du charme (notamment par les acteurs qui prennent de l'égo et demandent des salaires de plus en plus élevés, qui se la pétent et qui viennent sur le plateau faire une corvée alors que 5 ans plus tôt, ils avaient 10 dollars en poche et jouaient avec plaisir). Mais là, Heroes a le potentiel de tenir au moins 3/4 saisons, selon moi...
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
peter petrelli

heroes

Inscrit le: 24 Déc 2006
Messages: 93
Localisation: FRANCE

Posté le: Mer 27 Déc 2006 17:58 Sujet: HEROES et le syndrome LOST
Répondre en citant

Pour moi , Heroes ne peut pas s'arreter sur le sauvetage de cette explosion bien au contraire. Hiro nakamura te contredirait^^.
Lorsqu'il vient du futur, il explique quasiment clairement, qu'ils ont former une sorte de groupe, où ils se connaissent tous, et que Peter à une cicatrice sur le visage. Donc tant que nous n'aurons pas vu cette cicatrice, on pourra considerer que l'auteur ne s'est pas éloigné de son objectif pour se faire de l'argent.
De plus il y a énormement de chose qui ont été lancé dans Heroes. Et penser que l'explosion est la seule menace est trop simple.

1Lindermann.
2les boss du père de claire.
3Sylar.

A mon avis, ils auront à affronter tout ces problèmes. Car même si ils ont des pouvoirs, ils sont plus humains que super heros, ce qui rend vraiment la série intéréssante.
puisque même face à un être humain normal ils sont en danger. Pour la plupart ils ont une vie.
Et j'espere que même lorsqu'ils seront un groupe on aura toujours un coté plus humain que super pouvoir, sinon ca reviendrait a du X men et c'est du déjà vu.
Enfin, le parti prit du réalisateur, à ne pas avoir assembler des le départ nos heroes, mais à les faire séparer,va forcément faire trainer la série. Moi ça me rappele le film magniolia que je trouves excellent, donc c'est sur que pour le moement, Heroes n'est pas une série qui avance vite. Et la fin de la saison 1 sera très probablement le sauvetage face à la bombe.

Quant à Lost, moi je suis un très grand fan. Il est vrai que la série traine un peu. Mais il y a toujours quelques chose à en tirer. Et même si pour le moment, l'histoire de s'échapper de l'île est un peu endormi, le scénario n'est pas complétement bancal et on reste dans l'esprit de lost.
Rien que l'histoire d'appuyer sur un bouton, même si elle prend un peu trop de place dans la série, fait jouer le coté psychologique des personnages.
Enfin, qui nous dit que les personnages devait s'échapper de l'île? Bien sûr c'est ce que n'importe qui voudrait faire, mais rien ne nous dit qu'ils vont y arriver. Pour moi la fin de Lost ne peut être prévu, par conséquent on ne peut pas s'éloigner de l'objectif final.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail CSP