Heroes
Les sondagesSondages Les BlogsBlogs Liste des HérosListe des Héros ConnexionConnexion Carte des membresCarte des membres S'enregistrerS'enregistrer
[FANFIC] Les héros d'un nouveau monde
Voir les nouveaux messages depuis votre derniere visite
http://www.heroes-france.com/forum/sujet_5965.htm
Héros Message
Midashole

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 5

Posté le: Sam 25 Oct 2008 17:20 Sujet: [FANFIC] Les héros d'un nouveau monde
Répondre en citant

Après ce titre trouvé en cinq secondes je vous apporte le début de ma fanfic inspirée d'heroes (je dis bien inspirée car elle n'a rien avoir étant donné qu'elle se passe en Europe et ne fait pas allusion au personnages ou événements de la série).

Prologue:

Depuis la nuit des temps, certains hommes se sont montrés doués de capacités extraordinaires. De la découverte du feu jusqu'aux prouesses scientifiques d'aujourd'hui, bon nombre de questions sont restées sans réponses. Et quand une réponse arrive, dix autres questions font alors leur apparition. Combien de génies aujourd'hui disparus ont laissé nombres de mystères? Combien d'athlètes ont laissé des records imbattables? Sont des exemples de ces questions que beaucoup de personnes se posent... Et que jamais ils n’auront la réponse…

Chapitre 1: Découvertes

Bertrand
28 juin 2008
St-Tropez, FRANCE

L'histoire commence donc à St-Tropez dans un casino où Bertrand, un jeune homme d'une vingtaine d'année y passe une grande partie de sa vie, à la grande déception de sa famille qu'il à lui même quitté et dont il ne communique jamais son nom. On pourrait penser qu'il gâche sa vie ainsi, mais il a une très grande renommée dans le monde du poker. Tous les soirs ils dispute des parties filmées pour la télévision où il est payé pour inspirer de plus jeunes joueurs. Il gagne la plus part du temps, il est donc assez riche mais l'argent ne l'intéresse absolument pas, seulement la liberté de vivre comme il veut.
Ce soir, il dispute une partie dont il ne se doute pas qu'elle sera la dernière de sa vie, non pas qu'il va mourir, mais que sa vie va prendre un radical changement, et son destin va se montrer impitoyable. En face de lui, il y a une jeune femme de son age qui semble elle aussi très douée. Des cheveux bruns et frisés, une peau légèrement bronzée, les quelque fois où elle se met à parler révèle qu'elle n'est pas française, probablement d'un pays méditerranéen. Alors que la partie continue son cours, Bertrand va montrer qu'il n'est pas parfait et qu'il a un point faible. Tous les joueurs ont abandonné, sauf lui et la jeune femme, dont il commence à faire du charme, car en plus d'être un excellent joueur, il a le défaut d'avoir une vie sentimentale instable, et donc ne garde jamais une conquête plus d'un jour. Il compte bien finir sa soirée avec elle.
Cependant, il n'a qu'une vingtaine d'année, et pour avoir son talent il lui aurait fallu beaucoup plus de temps que ça, bien sur il a un secret. Mais où cela est intéressant, c'est qu'il ne fait rien pour tricher, cela se situe bien plus loin au fond de lui même. Bertrand à une mémoire parfaite, à chaque qu'il à des cartes en mains et qu'il veux tenté une combinaisons, il sais avec certitude quelle chance il a de remporter le tour, de part son expérience, surtout quand il sait en plus quelles cartes sont déjà passées. La partie va se finir rapidement, quand il va savoir qu'il aura exactement cinquante pour cent de chance de remporter un tour, il va faire un tapis pour éviter de laisser traîner la partie. Il gagne, et loin d'être prétentieux, il ne s'en vente pas, et invite la jeune femme à boire un verre au bar du casino.

Claudia et Rodolf HUFMAN
28 juin 2008
Berlin, ALLEMAGNE

Dans l'après midi de cette même journée, une riche famille allemande attend le dernier arrivant d'un repas fêtant le déplacement d'un de leur membres. Claudia HUFMAN, chanteuse d'opéra en début de carrière, se prépare à partir en tournée à travers l'Europe, et profite donc de la dernière journée où elle pourra voire sa famille avant quelques mois, parlant avec ses cousins et cousines, oncles et tentes, et surtout sa jeune sœur en pleine adolescence souffrant de pas encore connaître le but sa vie, qui en plus possède un diabète lui imposant de faire des prises de sang répétées pour différents tests, étant ainsi fragile physiquement et moralement. Claudia va lui manquer après son départ et donc elle profite une dernière fois de sa présence.

"Papa arrive je vais le chercher!"

Annonça Claudia à l'assemblée alors qu'elle entendis la voiture de son père arriver. Seulement, tout le monde semblait étonné de cette déclaration, car personne avait entendu de voiture. Quand la chanteuse arrive au portail de la demeure familiale, elle du encore attendre son père cinq minutes, car effectivement il n'était pas encore arrivé. Claudia put prendre conscience d'une chose, elle avait une ouïe surdéveloppée, alors que d'autres sons de l'entière ville de Berlin parvenait à ses oreilles.

"Alors? On t'attend depuis longtemps!"

Lui dit elle d'un ton plaisantin alors qu'il franchit le portail, une pochette à la main, source de son retard qu'il expliqua en arrivant vers le barbecue qui était prêt dans le jardin.

"Excuse moi j'ai été retardé au cabinet. On viens de recevoir un testament qui me mentionnait. C'est moi l'avocat qui va devoir se charger de distribuer l'héritage du défunt."

Expliqua-t-il sans trop de précision car pour l'instant il ne savait pas grand chose, juste que l'homme décédé il y avait quelques jours était un fameux archéologue grec, qu'il n'avait pas jugé utile de préciser. Bref il rentra dans la maison pour ranger ses affaires, pour ensuite passer par la cuisine et ramener la viande du barbecue. Retournant la tête en direction de la porte et de la fenêtre, il voulu vérifier que personne ne voyait ce qu'il avait faire. Plaquant les mains contre la porte du frigo, celles ci disparurent et passèrent à travers le métal, pour ressortir avec le plateau de saucisse et autres viandes, lâchant un soupire de solitude alors qu'il n'avait personne avec qui partager son talent, surtout qu'il semblait rongé par du remors, cela se voyait il cachait un autre secret qu'il ne pouvait révéler à personne. Mais il du bien retrouver le sourire quand il rapporta le plateau à côté du barbecue.

Julio et Rebecca Pérez
fin juin
Barcelone, ESPAGNE

Pendant une mi-journée, dans la cours d'un orphelinat inondée par le soleil, une jeune bande d'enfants profitait de ce merveilleux temps dans le calme. La jeune femme qui les surveillait s'appelle Rebecca Pérez, d'une beauté parfaite, et pour cause à côté de cela c'est une mannequin inspirant beaucoup de couturiers. Si elle prend du temps à vouloir surveiller des enfants dans un orphelinat, c'est tout simplement parce qu'elle avait passé son enfance ici. Sa réussite la faite devenir un message d'espoir et donc c'est pour ça qu'elle à gout à voire ces jeunes enfants s'amuser, d'ailleurs beaucoup d'eux aiment à venir lui parler, et elle à leur répondre avec beaucoup de franchise et d'affection.
Mais derière se portrait si parfait, ce cache un détail très pénalisant, elle avait elle un sac venant d'un fast-food, c'était son repas de ce midi. Bien sur c'était très mauvais pour son corps et très déconseillé, mais elle semblait s'en moquer. Enfin ce n'était pas tout à fait ça, en vérité elle savait très bien qu'elle avait la chance de pouvoir se refuser aucun plaisir culinaire sans en souffrir, possédant un métabolisme parfait. Mais cela ne se limitait pas juste à ça, à quelques soirées on pouvait souvent la voire boire et fumer sans modération dans des bars, sans souffrir d'aucun mauvais effet. C'était ainsi qu'elle avait une vie de célébrité sans avoir à faire aucun sacrifice.
Quelque minutes plus tard, un sac de sport se posa à côté d'elle et une homme la dépassa en skate-board pour aller voire les enfants et leur dire bonjour. Lui aussi était surveillant et ancien de l'orphelin. Encore un autre message d'espoir pour ces enfants car il était sportif professionnel et se préparait à partir en chine pour les jours à venir et se préparer pour les jeux olympique dont il venait d'être accepté dans la délégation espagnole en athlétisme. Lui aussi montrait un détail contradictoire quand à son mode de vie. Alors qu'il venait de faire un long trajet sur sa planche pour arrive à l'orphelinat, il ne portait sur lui aucune protection, et n'en avait jamais porté même pendant l'enfance. En short et en Tshirt, sa peau ne montrait aucune cicatrice, et des chutes il en avait eut dans le passé. Le secret à cela était que son corps peut absorber le moindre choc sans provoquer de douleur, un don qu'il à su très bien tirer à son avantage. Après avoir pris quelques minutes à faire des figures pour amuser les jeunes orphelins, le jeune homme, appelé Oscar, retourna vers la surveillante, qu'il enlaça dans ses bras en guise de bonjour, car Rebecca était sa sœur adoptive, eux deux ayant été accueillit par la même famille.

[Voici l'intrigue principale de la fiction qui arrivera quelques chapitres plus loin, un attentat est prévu en chine pendant les jeux olympique, un tremblement de terre y sera 'provoqué'...

Dans le chapitre suivant, d'autre héros seront présentés, moins chanceux de leurs côtés...]
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail