Heroes
Les sondagesSondages Les BlogsBlogs Liste des HérosListe des Héros ConnexionConnexion Carte des membresCarte des membres S'enregistrerS'enregistrer
  Simone Deveaux 105 Messages  
 
Simone Deveaux

http://www.heroes-france.com/images/personnages/rubrique/simone-deveaux.jpg


Simone Deveaux est âgée de 28 ans, c’est une ravissante jeune femme. Sans le savoir elle est le lien entre deux des héros. Elle apparaît pour la première fois dans le pilote de la série, Genesis.

Son père, Charles Deveaux, malade, est accompagné en sa fin de vie par Peter Petrelli. Peter a du mal à cacher son attirance pour Simone… Mais de son côté Simone a déjà un petit ami : Isaac Mendez. Dans son couple Simone tient deux rôles clés.

Tout d’abord elle fait la promotion de certaines peintures de son petit ami dans une galerie d’arts. Mais elle tente aussi de le faire décrocher des drogues qu’il consomme, en l’occurrence de l’héroïne.

Au début, Simone est persuadée que ce sont les drogues que consomme Isaac qui le rendent si tourmenté. Elle refuse de croire que ses œuvres sont prémonitoires. En se liant davantage avec Peter, Simone va essayer de venir en aide à Isaac. Petit à petit elle va se rendre compte de réalités troublantes…

Elle n'a aucun pouvoir.

Texte Copyright © Heroes-france.com


Fiche
Nom : Simone Deveaux
Interprète : Tawny Cypress
Première apparition : Genesis
Âge : 28 ans
Profession : Propriétaire d’une galerie d’arts
- Lien : Charles Deveaux (père)
- Pouvoirs : Aucun


Autres pages reliées au personnage :
- L’Immeuble Deveaux
- L'atelier de peinture d'Isaac Mendez
- Isaac Mendez
- Peter Petrelli
- Hiro Nakamura
- Nathan Petrelli
- Daniel Linderman


Le personnage en détails (spoilers)
Ne pas lire si vous n’avez pas vu la saison 1

Simone apparaît pour la première fois dans la série dans Genesis. Elle rend visite à son père, Charles Deveaux, qui est malade. Il est soigné à domicile, dans l’immeuble qu’il possède, l’Immeuble Deveaux, par un infirmier, Peter Petrelli, qui est tombé immédiatement sous le charme de la jeune femme. Peter dit à Simone qu’en ce moment, il n’arrête pas de faire des rêves bizarres. Puis il ajoute que son père aime qu’il lui lise le journal, les cotations en bourse.


Photo 18945


Simone demande s’il s’est réveillé mais Peter répond que cela a fait une semaine qu’il n’a pas reprit conscience. Il ajoute : « Je crois que c’est la fin. Deux ou trois jours peut être », ce qui attriste Simone, qui approuve juste de la tête. Elle lui dit qu’elle ne sait pas comment elle ferait sans lui car il est un vrai don du ciel. Le jeune homme rétorque qu’il ne fait que son travail. Simone lui dit que son père le considère presque comme son fils et Peter rétorque qu’il n’espère pas car sinon ils se retrouveraient frère et sœur et que ce serait très gênant s’il lui demandait de sortir avec lui.

Comme Simone reste silencieuse, Peter s’excuse et lui dit que ce n’est pas vraiment le moment et qu’il s’est montré maladroit. La jeune femme répond que cela la touche mais qu’elle a déjà quelqu’un dans sa vie. Puis elle laisse Peter changer la perfusion de Charles Deveaux et quitte la pièce.

Un peu plus tard, elle rend visite à petit ami, le peintre Isaac Mendez. Elle s’occupe également de vendre ses toiles dans la galerie d’arts qu’elle possède. On voit Simone organiser une exposition des œuvres d’Isaac dans le Graphic Novel 8, La première fois d’Isaac. Avant que l’inauguration débute, elle lui demande d’aller se rafraîchir.

Isaac est en train d’enduire un de ses tableaux de peinture noire et elle le prie d’arrêter de détruire certaines de ses peintures. Il va pour jeter un pot de peinture sur un autre tableau mais Simone se met devant pour l’en empêcher. Elle lui demande ce qui lui prend et il répond qu’il ne souvient pas d’avoir peint ces toiles. Il avoue qu’il a replongé et prend de l’héroïne depuis un mois et Simone lui dit qu’il doit retourner en cure de désintoxication et terminer cette fois-ci le programme complètement.

Mais Isaac affirme que ces tableaux qu’il a peints sont diaboliques. Il a dessiné des choses qui sont arrivées réellement. Il a déjà essayé de décrocher deux fois mais sans y parvenir. Simone répond qu’elle l’aime et elle le supplie de le laisser l’aider car il ne peut pas y arriver seul. Simone s’approche de lui mais Isaac ne veut pas l’entraîner avec lui et il lui dit de partir avec brutalité et la jeune femme quitte le loft.

Dans la soirée, Simone appelle Peter et lui dit qu’elle a besoin de son aide et qu’il doit venir avec elle chez son ami. Peter voudrait parler de ses doutes, de son destin, s’il en a un, à Simone mais celle-ci est préoccupée par le sort d’Isaac. Ils se rendent chez le peintre (voir L’atelier de peinture d’Isaac Mendez). Le loft est plongé dans l’obscurité. Isaac est allongé sur le sol et Peter constate qu’il a fait une overdose. Il dit à Simone d’appeler des secours. La jeune femme appelle en larmes le 911 et leur explique que son ami a fait une overdose. Il est conscient mais il ne va vraiment pas bien. Isaac murmure : « Nous devons empêcher ça » (Genesis)

Isaac se réveille le lendemain matin et Simone est toujours à ses côtés, prenant soin de lui. Il affirme à nouveau qu’il peut peindre le futur.


Photo 18946


Simone pense qu’il délire mais Isaac se lève en disant qu’il faut prévenir tout le monde, le FBI, la CIA, les services secrets,…Simone répond que personne ne va le croire et Isaac lui demande si elle va le lâcher aussi. La jeune femme croit qu’il a surtout un problème avec la drogue et qu’il a eut de la chance hier soir. Elle ajoute qu’elle est en train de perdre son père et elle n’a pas envie qu’il le suive dans la tombe. Elle lui dit : « Tu choisis. Ou c’est moi ou c’est la drogue » (Don't Look Back).

Simone se rend ensuite à l’Immeuble Deveaux et rencontre Peter dans le hall. Elle venait justement voir son père. Elle lui demande où il partait comme cela car c’est lui le garde. Peter est venu briefer sa remplaçante. Comme Simone ne comprend pas, il lui dit qu’il est venu dire au revoir à son père et qu’il a démissionné de son poste. Il a appelé l’agence ce matin. Simone aurait préféré qu’il reste mais Peter répond qu’il n’est pas vraiment à sa place ici et qu’il a d’autres choses à faire. Il lui dit qu’il essaye depuis toujours de sauver le monde mais à une petite échelle et, aujourd’hui, il a le sentiment qu’il est fait pour quelque chose de plus grand.

Simone est attristée et, au moment où il s’éloigne, elle lui dit qu’il va lui manquer. Peter réplique qu’ils sont à New York et qu’ils finiront bien par se croiser un de ces jours.

Leur prochaine rencontre ne tarde pas puisque le soir même, ils se retrouvent à une conférence de presse que donne Nathan Petrelli, le frère de Peter, dans le cadre de sa campagne électorale. Ils trinquent ensemble et Peter dit « Au destin. J’espère qu’on saura le reconnaître quand il se présentera » et elle répond : « À l’amour. J’espère que nous saurons l’éviter lorsqu’il nous fera du mal ». Elle poursuit en disant que lorsqu’il lui avait dit avoir changé, elle l’avait remarqué et elle trouve qu’il y a quelque chose de différent dans son regard. Elle y voit de l’assurance. Le jeune homme est un peu mal à l’aise et répond qu’il veut lui dire quelque chose d’un peu délicat qu’il ne pouvait pas lui dire quand il travaillait pour son père ni il y a deux jours encore. « Je suis tombé amoureux de toi à la minute où mon regard s’est posé sur toi. »


Photo 18947


Simone le regarde sans rien dire et, à ce moment là, Nathan prend la parole et tous les deux l’écoutent. Pour couper court à toute rumeur et articles de journaux sur le saut de Peter du toit d’un immeuble (événement survenu dans Genesis), Nathan déclare que son frère a voulu se suicider. Furieux, Peter quitte la conférence sous le regard ennuyé de Simone.

Après la conférence, Peter agresse son frère dans le parking et lui reproche ses déclarations. En quittant celui-ci, il rencontre Simone, sous la pluie (comme Isaac l’avait peint dans un de ses tableaux). Il lui explique que ce qu’a dit Nathan était faux et qu’il n’a jamais cherché à se suicider. Simone répond qu’elle le sait. Peter se penche vers elle et l’embrasse (One Giant Leap).


Photo 3828


Ils passent la nuit ensemble. Peter se réveille le premier puis ils discutent. Le jeune homme lui demande si le toast qu’elle avait porté la veille, au sujet de l’amour, le concernait. Simone répond qu’elle ne pensait pas à lui lorsqu’elle avait déclaré ça. Peter veut savoir ce qu’il en est d’elle et d’Isaac mais quelqu’un sonne à la porte d’entrée de son appartement. Il se lève et va ouvrir.


Photo 18956


C’est Nathan qui veut lui parler. Pendant qu’ils discutent, Simone demande où sont les tasses pour le café et Nathan a le temps de la voir avant que Peter tire la porte.

Après le départ de Nathan, Peter retourne auprès de Simone. Celle-ci s’est déjà habillée. Elle doit s’en aller car elle prépare une exposition dans sa galerie et elle a énormément de travail. Peter veut savoir si ce sont des œuvres d’Isaac et elle répond que c’est en effet ce qu’elle présente, le travail délirant d’Isaac qui pense pouvoir peindre le futur. Peter se demande si ce ne serait pas possible qu’il puisse peindre le faire mais Simone est sceptique et pense que c’est du à son état.

Elle lui tend la tasse mais Peter répond qu’elle peut la garder et la lui ramener ce soir. Simone hésite un peu puis lui dit que c’est encore un peu tôt pour savoir ce qu’il y a entre eux. Elle continue en expliquant qu’elle sort juste d’une relation amoureuse très forte et destructrice et elle vient de tomber dans les bras de l’homme qui s’occupait de son père mourant. Elle a donc de « quoi être paumée ». Comme Peter ne veut pas être « une roue de secours », elle l’assure que ce n’est pas le cas mais qu’elle a besoin de reprendre son souffle avant de replonger. Puis elle l’embrasse.

Elle rend ensuite visite à Isaac. Elle est venue chercher des toiles. Le peintre fait comme si de rien n’était et indique qu’elles sont près de la porte. Elle voulait aussi ses nouvelles œuvres mais, devant son refus, elle lui demande si c’est parce qu’elles lui disent ce qui va arriver dans le futur.

Isaac lui dit qu’il pleuvait hier soir et lui demande à brûle-pourpoint ce qu’elle faisait sous la pluie. La jeune femme voit alors le dessin de Peter et elle s’embrassant sous la pluie, abrités par son parapluie rouge. Elle l’interroge pour savoir depuis quand il la suit mais il répond qu’il a fait ce dessin il y a à peu près deux mois, et il ajoute qu’il a peint Peter bien avant de l’avoir rencontré. Il veut savoir si elle l’aime et elle rétorque : « Je ne sais pas si j’aime cet homme et avec toi je ne sais plus où j’en suis. » Isaac lui dit qu’ils sont là tous les deux à se demander ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre alors que la ville va bientôt exploser sauf s’il l’en empêche. Simone est caustique et lui lance s’il pense qu’en se droguant, il va sauver le monde puis elle s’en va. Isaac se dit à lui-même : « Oui, je vais devenir un héros » (Collision)

Le lendemain, Peter est tiré d’un rêve où il discutait avec Charles Deveaux par des coups frappés à la porte de son appartement. C’est Simone, en larmes. Elle vient lui apprendre que son père est décédé il y a une heure environ. « J’ai tellement besoin de toi », dit-elle en se serrant dans ses bras.

Ils se rendent ensuite dans le loft d’Isaac mais le peintre n’y est plus. D’après le propriétaire, il a pris ses toiles et il est parti. Peter ne comprend pas qu’il soit parti comme cela au moment où tous les deux commençaient à comprendre ses tableaux. Simone dit qu’elle voulait lui apprendre elle-même la nouvelle de la mort de son père. Elle lui montre le carnet de dessins d’Isaac. Il avait dessiné un croquis de son père pour les 70 ans de celui-ci. Elle a toujours lutté pour qu’Isaac abandonne la drogue et aujourd’hui qu’elle a besoin de lui, il n’est pas là. Elle a l’impression que tout le monde la laisse mais Peter réplique que, lui, ne va pas partir.


Photo 18958


Elle raconte à Peter que son père était dans le coma puis qu’il s’est réveillé et avait dit qu’il avait survolé beaucoup de régions du monde et qu’il était inquiet. Personne ne semblait se préoccuper des autres. Puis il avait rencontré Peter qui lui avait affirmé qu’il y avait des gens comme lui qui se souciaient d’autrui. Le jeune homme est étonné et ne se rappelle pas avoir dit ça à Charles Deveaux. Simone reconnaît que c’est difficile à croire mais son père lui avait aussi dit que Peter volait à ses côtés et qu’il l’avait rassuré en lui affirmant que tout allait bien se passer et qu’il allait sauver le monde. Puis son père a semblé se rendormir. Il venait de mourir. Peter répond qu’il n’a jamais eu cette conversation avec son père. Mais la jeune femme insiste en affirmant que c’est le genre de choses qu’il pourrait dire, et elle lui rappelle tous les messages qu’il a laissés sur son répondeur. Il était à la recherche d’un tableau d’Isaac et, avec ce tableau, il pensait pouvoir sauver le monde. Elle regarde longuement Peter puis lui dit que le tableau qu’il lui faut, elle l’a vendu à un certain Linderman qui habite à Las Vegas (Nothing To Hide).

Nathan se rend dans l’atelier d’Isaac et y retrouve Simone. Il a acheté à Linderman le tableau que Peter voulait récupérer (celui-ci lui en a parlé dans Nothing To Hide) et l’a fait livrer dans le loft d’Isaac mais sans prévenir son frère. Il demande à la jeune femme si elle ne l’a pas dit non plus à Peter, comme il l’en avait instamment prié, et la jeune femme répond qu’elle ne l’a pas fait. Nathan ouvre la caisse et regarde le tableau avec elle. Elle lui explique que le tableau fait partie d’une série qui a été peinte par Isaac Mendez, un artiste qui monte. Elle ajoute que d’après Peter, les toiles d’Isaac sont censées être prémonitoires. « C’est censé représenter Peter ? » s’interroge Nathan. Simone répond qu’elle ne le sait pas mais que Peter pense qu’il doit absolument aller dans ce lycée pour y sauver une cheerleader. Nathan demande aussi si c'est bien le lycée Union Wells Union Wells et Simone confirme. Pendant que Nathan continue de contempler le tableau, la jeune femme ajoute que « Peter pense qu’en sauvant cette cheerleader, il sauvera le monde ».


Photo 18948


Nathan veut savoir si c’est le seul exemplaire et elle lui répond par l’affirmative. Elle ne comprend pas la raison de sa question. Nathan ne répond rien et s’approche de pots de peinture, qui reposent sur un établi derrière eux, pendant que Simone continue de regarder la toile. Il en ouvre un tout en disant : « Mon frère s’est mis de drôles d’idées dans la tête. Il se croit investi d’une sorte de mission. » Simone lui demande ce qu’il fait. Nathan ne répond pas et lance la peinture noire du pot sur le tableau, pendant que Simone essaye en vain de l’en empêcher. « Je lui sauve la vie », réplique Nathan. Pourquoi ? Vous y croyez, vous ? Sauve la cheerleader et tu sauveras le monde ? » Simone contrôle sa colère et répond qu’au point où elle en est, elle ne sait plus trop quoi penser. Nathan reprend sa veste et quitte le loft pendant que Simone continue de regarder la peinture détruite.

Peu après, elle appelle Peter qui la rejoint à l’atelier et lui demande ce qu’il y a de si urgent. Elle lui explique ce qui s’est passé avec la toile rachetée à Linderman et que Nathan vient de détruire. Peter l’a prie de lui décrire le tableau et la jeune femme veut savoir s’il croit vraiment à cette histoire de cheerleader qu’il faut sauver. Elle pense que tout cela lui semble insensé mais elle lui montre une image numérique du dessin qu’elle avait reçue avec le tableau.


Photo 18949


Elle lui dit que si c’est bien lui qui est sur la peinture, il va mourir ce soir, à 20 h 12, et elle lui demande de renoncer à y aller. Mais Peter répond qu’il ne peut pas et qu’il doit y aller. Elle lui apprend alors que le lycée de Union Wells est à Odessa, au Texas. Elle a prit la liberté de téléphoner et la fête du lycée a lieu le soir même. Peter, reconnaissant, la serre dans ses bras. Elle lui dit qu’elle ignore ce qui va se passer mais lui demande de revenir et il le lui promet. Puis il l’embrasse et s’en va (Homecoming).

Peter, inconscient à Odessa, fait un rêve dans lequel New York va être détruit. Dans ce rêve, Simone apparaît dans la ville désertée. Elle veut s’approcher de lui mais Isaac l’en empêche (Fallout)`


Photo 18950


Simone rend visite à Peter, qui est inconscient dans une chambre d’hôpital, à New York. Il a été rapatrié d’Odessa où il a sombré dans l’inconscience, quinze jours plus tôt (Fallout). Angela Petrelli, la mère de Peter et Nathan, lui dit que les médecins ne savent pas ce qu’il a. L’hôpital a fait venir les meilleurs spécialistes du globe pour arriver au résultat qu’ils ne savent pas ce qui arrive à Peter et qu’elle a entendu ça en quatre langues différentes. Nathan rajoute que c’est surtout son cœur et que les médecins ne savent pas s’il va tenir le coup. Angela sort voir les médecins et Simone fait : « J’aimerais bien savoir ce qui se passe dans sa tête ». Nathan lui dit qu’avant de s’évanouir, Peter lui a dit qu’il avait l’impression d’absorber trop de pouvoirs.

Simone affirme que Peter voulait absolument voir ce tableau mais Nathan réplique qu’il lui avait interdit de le lui montrer. Il ajoute : « c’est mon frère et je l’aime. Mais on sait tous les deux qu’il n’aurait pas dû y aller. » Simone répond que c’était important pour Peter. Nathan est toujours sceptique sur toute cette histoire mais la jeune femme continue : « Peter croit fermement en tout ça et moi je crois en lui. » Cette attente pèse sur Nathan et il veut faire quelque chose pour sauver son frère. Il demande à Simone de lui montrer les tableaux de ce peintre qui dessine l’avenir.

Ils se rendent dans le loft d’Isaac et Simone explique à Nathan que le peintre était obsédé par cette histoire de bombe qui allait exploser et détruire New York. Nathan regarde la peinture sur le sol et Simone continue en disant qu’ensuite Isaac a disparu.

Elle remarque alors que les tableaux sont revenus et elle ne comprend pas car cela fait des semaines qu’il avait disparu. « Et j’ai réapparu », fait Isaac à brûle-pourpoint. Il lui dit qu’il vaut mieux qu’il attende que le choc soit passé avant de lui demander si elle est contente de le revoir. Il se penche et l’embrasse sur la joue. Nathan, un peu gêné, leur dit qu’il va voir les tableaux.

Isaac apprend à Simone que cela fait quelques jours qu’il est revenu mais il ne savait pas trop quand il devait l’appeler. Il lui apprend qu’il a été dans une clinique et qu’il ne se souvient de rien mais quand il s’est réveillé, il était au Texas. Et il était clean. Il ajoute « Je n’ai plus besoin de me défoncer pour peindre mes toiles. » Il continue en disant « Si je suis encore en vie, c’est grâce à toi, Simone. Et je t’aime encore. »

Ils sont interrompus par Nathan qui regarde un tableau et lui dit que cet homme a l’air d’exploser comme une bombe. Il demande à Isaac comment il peut le savoir et s’il avait parlé à Peter. Celui-ci répond qu’il a juste peint ce qu’il a vu. Nathan dit qu’avant de s’effondrer, son frère lui avait révélé que c’est lui qui provoquait cette explosion (dans Fallout). Confus, Nathan trouve que cela n’a aucun sens et que le monde ne fonctionne pas comme ça.

Au même moment, Hiro Nakamura et Ando Masahashi entrent dans le loft. Le jeune japonais appelle Isaac et lui dit que le sabre qui était au Musée d’Histoire naturelle de New York était un faux et que l’original appartient à Mr Linderman. Hiro est content de revoir Nathan (qu’il a rencontré dans Collision) et ils discutent ensemble pendant que Simone et Isaac poursuivent leur conversation de leur côté.

Pendant ce temps, Peter fait un nouveau rêve. Il se voit exploser et détruire la ville et Simone est tuée par le souffle de l’explosion dans ce second rêve.

Après le départ de Nathan, qui est retourné à l’hôpital, Simone discute avec Hiro et réalise qu’il est bien le même personnage qu’Isaac avait dessiné dans 9th Wonders. Elle est convaincue cette fois-ci du pouvoir d’Isaac. « Le monde est fou, j’arrête de lutter, dit-elle. Isaac sait peindre le futur. » Elle leur apprend que Mr Linderman est l’un de ses bons clients, un grand collectionneur, et qu’il achète autant de peintures d’Isaac qu’il le peut. Pour les aider, elle remet la peinture de Hiro face au dinosaure au jeune japonais et lui dit qu’elle va prendre ses dispositions pour qu’il puisse rencontrer Linderman, et lui apporter cette toile, à Las Vegas (Godsend).


Photo 18952


Un autre jour, Simone revient voir Isaac. Le jeune homme ouvre la porte de son loft et lui fait remarquer qu’elle aurait pu ouvrir avec ses clés. « Je vais te les rendre », répond Simone. Elles ne sont plus à moi. » Isaac reste sans rien dire et Simone entre dans l’atelier. Elle lui dit qu’il n’arrête pas de peindre depuis son retour de la cure de désintoxication et elle lui demande si elle peut regarder ses toiles. Elle enlève le drap qui recouvre l’une d’elles mais il intervient et lui dit que celle-ci n’est pas finie. Elle représente une vue de New York détruite, depuis le sommet de l’Immeuble Deveaux. « On a de jolies souvenirs là haut, c’est comme ça que tu vois notre histoire? Comme une ville en ruines ? » fait-elle à Isaac.

Celui-ci ne répond pas mais lui demande pourquoi elle est venue le voir. Simone explique que Peter n’est toujours pas revenu (voir Godsend) et elle ne sait plus où chercher. « T’as fini par accepter que je pouvais peindre le futur et tu veux m’utiliser pour t’aider à retrouver ton petit copain ? » laisse tomber Isaac un peu mécontent. La jeune femme lui dit que c’est sa dernière chance. Isaac a déjà essayé de peindre Peter mais il n’obtient aucun résultat. Simone s’interroge sur le fait qu’il veuille retrouver lui aussi Peter. Isaac lui explique que c’est Peter qui va faire de New York un champ de ruines et il veut l’en empêcher. Il ajoute : « Je tiens beaucoup à toi, Simone. Encore plus que lorsque j’étais dépendant. Quand je te voyais que par intermittence. Tu vas peut être me détester mais aujourd’hui, je veux te protéger et je te demande de t’éloigner de Peter. » Simone se dirige vers la porte et lui dit qu’elle, lui demande de peindre ce tableau et Isaac répond qu’il va essayer. Au moment où elle va quitter le loft, Isaac lui dit de reprendre ses clés, ce qu’elle fait.

Simone revient plus tard dans la journée mais Isaac n’est pas dans son atelier. Elle voit une nouvelle peinture d’eux, au sommet de l’immeuble Deveaux, et elle va rejoindre Isaac, qui se trouve déjà sur la terrasse. Elle lui dit que cela fait longtemps qu’ils ne se sont pas retrouvés ici. Ils ont passé des heures dans ce lieu. Isaac pense que ce lieu est lié à tous ces événements en cours mais il ne sait pas encore comment. Il espère que la peinture qu’elle a vue est un futur qui les met encore en scène ensemble. « Cette ville m’a recueilli. Toutes les choses importantes qui me sont arrivées et se sont passées ici. Le bon comme le mauvais. Toi. Et tout ça sera bientôt détruit parce que je ne vais pas réussir à l’en empêcher. »

Simone répond que l’espoir est là et que c’est lui. S’il a reçu ce pouvoir, c’est qu’il peut faire quelque chose. « Tu peux agir sur le futur, Isaac. Tu en es maître. Tu vas trouver. » Simone ajoute qu’elle croit en lui et lui prend les mains. Ils s’enlacent et partagent un moment de quiétude (Distractions).


Photo 18953


Simone rend ensuite visite à Nathan dans le bureau de sa permanence électorale (voir La campagne politique de Nathan Petrelli). Elle lui demande s'il a des nouvelles de Peter et il répond que la dernière fois qu'il l’a vu, il s’est enfui en s’envolant par une fenêtre. Il tente de rassurer la jeune femme en lui disant qu’il a des équipes qui recherchent Peter et ce sont des gens de confiance. Ils le retrouveront. Simone n’est pas convaincue et elle lui dit qu’il peut échouer. Elle poursuit en disant qu’il doit convoquer la presse et tout dévoiler et révéler le problème de Peter. Nathan se met à rire : « Ils vont nous prendre pour des fous. Un humain qui explose. Un humain qui explose et qui détruit une ville. Non, Simone, j’ai moi-même du mal à croire ce que je viens de dire. »


Photo 18954


Mais Simone insiste en disant qu’il faut qu’il révèle tout ce qu’ils savent faire et que les gens ont le droit de savoir la vérité. Mais Nathan pense que si leur existence était révélée, ils seraient lynchés et que lui-même ferait la même chose. « Je nous mettrais tous en quarantaine dans un labo ou sur une île déserte, au beau milieu de l’océan. » Simone rétorque : « Là où Peter voit de l’espoir, vous, vous voyez une catastrophe. Je vais voter pour l’autre candidat », dit-elle en quittant le bureau de Nathan. Au moment où elle s'apprête à quitter son bureau, Nathan lui demande de ne pas rendre toute l'affaire publique.

Plus tard, Simone retourne voir Isaac. Celui-ci lui dit qu’il a peint beaucoup de tableaux mais que Peter n’est nulle part et qu’il a du quitter New York. Mais la jeune femme ne le croit pas et répond qu’il avait ce même regard hypocrite quand il la « baratinait » sur la drogue. Isaac reconnaît qu’il a beaucoup de mal à la jeter dans les bras d’un autre homme, « parce que c’est un homme dangereux. » En parlant, il recouvre d’un linge le revolver, qu’il vient de recevoir, pour qu’elle ne le voit pas.

Simone lui rend sa clé en disant qu’elle n’a aucune raison de la garder. Mais Isaac insiste en lui demandant de la garder encore et qu’il fera tout pour exister encore dans son regard. « Trouve Peter », lâche-t-elle froidement et elle quitte l’atelier.

Toujours préoccupée par cette affaire, la jeune femme revient plus tard dans la journée. Elle veut rapporter sa clé à Isaac. Malheureusement elle arrive au moment où Isaac et Peter se battent. Peter étant devenu invisible, le peintre tire des balles au jugé. Entendant un bruit près de la porte, il fait feu. Les balles touchent la jeune femme à la poitrine et Isaac laisse tomber son revolver au sol. Elle va pour s’effondrer sur le sol mais Peter redevient visible et la rattrape. Isaac hurle « Simone » et se précipite vers elle. Elle le regarde, étonnée, puis meurt. Sa main s’ouvre et la clé de l’appartement apparaît dans sa paume (Unexpected).


Photo 18957


Dans How To Stop An Exploding Man, Peter sombre dans l’inconscience et fait un rêve. Il revoit la première fois qu’il a rencontré Simone, au sommet de l’Immeuble Deveaux alors qu’il venait d’être engagé pour s’occuper de Charles Deveaux. Il se présente à la jeune femme et lui dit qu’il est le nouvel infirmier de son père. Elle relève qu’Angela Petrelli semble déjà connaître son père. Il hésite un peu puis répond que sa mère a toujours été très surprenante.

Ils vont dans la serre, qui se trouve sur la terrasse de l’immeuble, et Simone lui dit qu’elle a conscience de la difficulté de son travail et celui-ci réplique que c’est mourir qui est difficile. « Non, vous êtes un vrai héros de vous consacrer à un parfait inconnu avec autant de zèle », reprend Simone. « Ça peut vous sembler étrange mais la fin de vie de votre père, ses derniers jours, ça peut être magnifique si on l’accepte », fait Peter. Simone réplique que ce n’est pas évident et Peter précise que cela ne veut pas dire que ce n’est pas tragique pour elle et que la seule chose qui importe vraiment, ce sont les gens qu’on a rencontrés. Il finit en disant que c’est son père le vrai héros.

Simone le regarde longuement, réfléchissant à ce qu’il venait de dire. Puis elle le prend par la main et lui dit qu’elle va lui faire visiter l’appartement.


Photo 18955



Nathan@Heroes-France
Personnage : Simone Deveaux
En discuter sur les Forums forum Messages: 105

Publicité

 
 
personnages principaux
Angela Petrelli Noah Bennet Claire Bennet Peter Petrelli Nathan Petrelli Sylar Tracy Strauss Mohinder Suresh Matt Parkman Ando Masahashi Hiro Nakamura
personnages secondaires
Secondaires saison 4Secondaires saison 3Secondaires saison 2Secondaires saison 1
Edgar Emma Gretchen Lydia Samuel
autres personnages
		Danko 		The Haitian 		Janice 		Kimiko Nakamura 		Bébé Matt Parkman Jr 		Robert Malden 		Sandra Bennet
Chiff & Xavier332 © Heroes-France.com