Heroes
Les sondagesSondages Les BlogsBlogs Liste des HérosListe des Héros ConnexionConnexion Carte des membresCarte des membres S'enregistrerS'enregistrer
  [S1] Episode 19 - .07 % (07. %) 242 Messages  
 
Episode #1.19: ".07%"
Date de diffusion: 23 Avril 2007

Scénariste: Chuck Kim

Résumé: LE CARNAGE DU SERIAL KILLER SYLAR CONTINUE -- MALCOLM MCDOWELL et ERIC ROBERTS GUEST STAR --

Distribution: Santiago Cabrera, Noah Gray-Cabey, Jack Coleman, Greg Grunberg, et Milo Ventimiglia.
Guest Stars: Malcolm McDowell (Linderman), James Kyson Lee (Ando), Cristine Rose (Angela Petrelli), Missy Peregrym (Candice), Ian Gomez (Curator), Zachary Quinto (Sylar), Matthew John Armstrong (Ted Sprague) et Eric Roberts (Thompson)


Résumé détaillé



Mr Bennet est dans la cellule lorsque Claire y pénètre en courant, l’air effrayé, se jetant dans ses bras en lui disant que tout est de sa faute, et qu’elle est désolée de ce qui lui arrive. Mais il la repousse, en lui disant qu’il sent qu’elle n’est pas sa fille. Il n’a pas tort puisque Claire disparaît alors au profit de Candice Wilmer, souriante. Avant de partir sur l’ordre de Thompson, la jeune femme signale, en caressant la joue de Bennet, qu’elle pourrait continuer à le bouleverser sans la moindre difficulté. Bennet affirme alors à son supérieur qu’il ne sait vraiment pas où est Claire et que quoi qu’ils lui fassent, il ne pourra leur répondre, puisqu’il ne se souvient de rien. Thompson signale alors qu’il jouit d’un traitement de faveur et que, s’il n’a pas été ‘torturé’ davantage, c’est uniquement en raison de leur ancienne amitié. Il montre toutefois la rancœur qu’il porte à Bennet en lui signalant qu’il l’a fait rentré dans la compagnie, qu’il s’est porté garant pour lui et que celui-ci, en retour, a tenté de détruire l’organisation en s’attachant plus que de raison à l’enfant qu’on lui avait confié. Juste avant de le quitter, Thompson lui apprend qu’il attend juste l’ordre de son exécution pour l’appliquer.

A l’Hôtel du Corinthian Casino, Nathan Petrelli visite la galerie privée de Linderman et est ébahi par tous les trésors qu’elle renferme. Linderman lui explique alors qu’il protège toutes ses œuvres du monde cruel. En fait, il veut être vu comme un humanitariste. Il dit à Nathan qu’il veut sauver le monde, le guérir, mais que pour réussir cela, il a besoin de son aide. Nathan reste dubitatif quant à l’aide que Linderman peut apporter à l’humanité, ce à quoi son interlocuteur lui répond en soignant une plante qui s’épanouit à nouveau sous son pouvoir.

Matt Parkman est tiré de son évanouissement par une voix qui l’appelle par son nom. Totalement perdu, Matt cherche partout d’où cette voix peut bien venir. En fait, il s’agit de Bennet qui lui fait comprendre que d’ici peu, des personnes travaillant avec Thompson viendront le chercher et qu’ils l’emmèneront loin de sa femme qu’il ne reverra jamais. Comprenant de qui il s’agit, Matt décide de suivre les ordres que lui donne Bennet. Pour signaler son accord, il saisit sa gamelle et frappe un grand coup sur le tuyau qui traverse sa cellule. Bennet lui explique qu’il peut l’aider, mais que Matt ne pourra rien faire d’autre que d’obéir, puisque c’est une conversation à sens unique. Matt, bien que ne supportant pas Bennet, comprend que c’est sa seule chance de survie.

A l’Hôtel Corinthian, Nathan examine la peinture montrant Hiro sauvant la petite fille japonaise du camion et reconnaît le jeune homme. Linderman demande alors que s’il retrouve le jeune japonais, il lui rende son sabre (celui de Takezo Kensei) mais Nathan lui dit qu’Hiro pensait en avoir besoin pour sauver le monde. Cette idée semble très répandue ces temps-ci, apparemment. Linderman lui signale alors que chacun a un rôle à jouer dans les évènements à venir. Il ajoute qu’il trouve que les artistes envisagent un monde plus gai, plein de promesses de paix et de prospérité, ce à quoi Nathan répond en lui montrant la peinture d’Isaac Mendez concernant la destruction de New York .

Linderman ne pense pas que ce désastre soit si mal que ça. Il a découvert ses pouvoirs bien avant Nathan et lui parle de l’équipe qu’il formait avec d’autres personnes ayant des pouvoirs elles aussi, afin de changer l’humanité. Malheureusement, au bout d’un moment, certains ont préféré suivre leurs intérêts propres, réduisant à néant tous les efforts mis en œuvre. Linderman comprit alors qu’il ne fallait pas guérir une personne à la fois, mais le plus grand nombre possible. Il rajoute que les personnes ont besoin d’espoir et que pour lui, ce désastre est le début d’un espoir, car les personnes en confiance dans la peur et se rallieront pour y faire face. Il pense que ce 0,07% de la population que représente New York est une perte acceptable pour améliorer les choses, chose qui révolte Nathan. Linderman explique alors qu’il attend de Nathan qu’il devienne le leader qui utilisera cet événement pour rassembler l’humanité. Il demande alors à son interlocuteur de regarder au fond de son cœur si ce qui vient d’être dit n’est pas vrai. Nathan lui signale alors qu’il est au plus bas dans les sondages, n’ayant que peu de chances d’être élu au Congrès. Linderman lui montre alors une peinture d’Isaac, situant Nathan dans le Bureau Ovale. Le jeune homme lui dit alors que s’il sait tout ça, il s’est que l’homme bombe est Peter, son frère. Il finit par quitter Linderman après que celui-ci lui ait rappelé que chacun a un rôle à jouer et que celui de Peter se déroulera le lendemain de l’élection.

Nous retrouvons Bennet dans sa cellule qui avertit Matt que les gardes doivent être alertés par le bruit des coups de gamelle sur les tuyaux. Il lui indique alors qu’il doit se saisir d’un des tuyaux rouillés, et ce, avant l’arrivée du garde, trois minutes plus tard. Ainsi armé, Matt assomme le garde, se saisit du pass et va dans le hall.

De son côté, Peter entre dans l’appartement de Mohinder Suresh, qui est sens dessus-dessous. Mais tout d’un coup, il sent quelque chose couler sur sa tête… lorsqu’il vérifie, il s’aperçoit que c’est du sang. En levant la tête, il découvre Mohinder, accroché au plafond, blessé et lui murmurant : « Sylar ». Peter se retrouve alors face à face avec le tueur qui le plaque au mur en lui disant qu’il se souvient de lui. Souhaitant voir le ‘fonctionnement’ du cerveau de Peter et lui voler ainsi ses pouvoirs, il commence à lui entailler le front. Il est arrêté dans son action lorsqu’il voit le front de Peter se régénérer. Profitant de ce petit moment de flottement, Peter se sert d’un des pouvoirs qu’il a absorbé de Sylar et le projette de l’autre côté de la pièce. Mohinder et Peter sont alors libérés de leurs entraves. Peter, afin de surprendre son adversaire, se rend invisible mais il est tué par un éclat de verre que Sylar lance dans la pièce. Néanmoins, le meurtrier ne peut récupérer les pouvoirs de Peter car Mohinder l’assomme avec le tableau des recherches de son père.

Chez les Petrelli, Angela Petrelli présente sa famille à Claire à partir des photos qui se trouvent dans la pièce. Angela révèle alors qu’elle a toujours connu l’existence de Claire, la fille de la ‘petite folie du Texas’ et qu’elle a toujours veillé à ce que tout aille bien pour elle. Alors que Nathan a cru que Claire avait disparu dans le feu, Angela et son mari ont pris des arrangements pour la petite, afin de ne pas compromettre la carrière de leur fils. Mme Petrelli lui explique que, méritant mieux que la vie que ses pouvoirs lui promettent, elle veut l’envoyer à Paris. Elle va partir avec elle, lui permettre de grandir, et si Claire veut vraiment revenir , elle fera son propre choix. Elle avoue à Claire qu’elle a fait beaucoup de mauvais choix dans sa vie et qu’elle peut user de son expérience.

Dans l’appartement des Suresh, Sylar se réveille et découvre que l’ordinateur est totalement détruit, la liste disparaissant du même coup… mais il découvre un article sur Isaac Mendez.

Isaac Mendez, lui, met sous enveloppe le dernier volume de « 9th Wonders » et le confie au coursier en disant que c’est la dernière page. Il comble de joie le jeune homme en lui offrant son carnet de croquis. Les dernières images de la scène nous montrent les différentes peintures représentant la mort de l’artiste.

D.L. Hawkins dit à Jessica qu’il refuse de rester avec elle et veut partir avec Micah car tant qu’elle travaillera pour Linderman, leur enfant sera en danger. Et, au vu de son attitude, il lui lance qu’elle n’est pas devenue comme Jessica, mais comme son propre père qu’elle rejette tant.

Pendant ce temps, une voiture noire s’arrête devant la maison et deux hommes en costume en sortent et demandent à la jeune femme de les suivre. DL signale alors qu’il emmènera l’enfant le soir même.

Matt, une fois qu’il s’est débarrassé du garde, sort de sa cellule et se laisse guider dans les couloirs du complexe par la voix de Bennet. Percevant du bruit, il se cache, et entend Thompson déclarer à son second que les ordres viennent d’arriver et que lui, Theodore Sprague et Bennet vont être déplacés. Sur les conseils de Bennet, Matt va libérer Ted qui refuse de le suivre au départ, pensant que HRG les conduit dans un piège, mais qui finit par obtempérer, d’autant que l’alarme a été déclenchée, le garde ayant été retrouvé.

Mohinder arrive chez les Petrelli et annonce à Angela le décès de son fils, en lui ramenant le corps du jeune homme. Sous le coup de l’émotion, Mme Petrelli demande à Mohinder de quitter les lieux, ce qu’il fait, quelque peu déboussolé.

Jessica est reçue par Linderman lui-même, qui veut lui ‘emprunter’ Micah pour une mission particulière. Jessica refuse de lui confier l’enfant, aussi, Linderman se met à la menacer.

Ted et Matt se rendent devant le tableau électrique du complexe et, sur les conseils de Bennet, Ted provoque une Impulsion électro-magnétique qui coupe tout le système électrique. S’en suit une dispute entre les deux hommes car Sprague refuse de libérer Bennet, mais il finit par se rendre à l’évidence… s’il veut vivre, ils doivent s’enfuir tous les trois.

Chez les Petrelli, Nathan vient constater la mort de son frère et s’effondre, envahit par la douleur de cette perte. Il pense que Linderman s’est trompé puisque son frère n’était pas supposé mourir de cette façon. Angela veut cacher le corps jusqu’après les élections mais Nathan réalise que son monde s’écroule et que plus grand chose n’a d’importance. C’est à ce moment que Claire entre dans la pièce, se retrouvant pour la première fois face à face avec son père. La jeune fille reste seule un moment avec Peter, lui disant combien il lui avait permis de se sentir en sécurité, tout en lui caressant les cheveux. C’est à cet instant qu’elle sent le bout de verre ancré dans le crane de Peter. Elle le retire et, comme cela s’était passé pour elle, Peter reprend vie.

Une fois les deux frères réunis, Nathan révèle qu’il n’aurait pas su quoi faire ni qui il était si Peter avait vraiment disparu… Il ajoute qu’il n’est devenu ce qu’il est que parce que son frère était là, derrière lui, à le soutenir, à le pousser, à l’encourager. Peter convainc Nathan de parler à sa fille car en plus d’être sa propre chair, elle est peut-être la clé empêchant l’explosion de New York. A cet instant, Angela apprend à ses deux fils, surpris, qu’elle était au courant, bien avant eux, de tout ce qui doit se passer et de leurs pouvoirs.

Ted, Bennet et Matt se retrouvent dans un café après leur évasion et discutent de la situation. Bennet leur dit que le seul moyen pour eux d’être en paix est de retrouver le système de traçage, qui se trouve à New York, et de le détruire. Matt apprend alors à un Bennet atterré que son patron n’est autre que Linderman.

Jessica est allée chercher Micah plus tôt à l’école et, contre toute attente, le confie à Linderman qui demande à l’enfant s’il veut bien sauver le monde. Ce revirement de la situation s’avère très étonnant au vu de la réticence de la jeune mère jusque-là, mais à cet instant, Candice reprend sa forme habituelle et complimente Jessica pour sa voiture, la jeune femme rentrant chez elle.

Mohinder explique de façon désabusé qu’il pensait aider les héros mais qu’au contraire, il a contribué à la mort de Peter. Il est très étonné de voir Thompson face à lui car il voulait parler à Bennet. Thompson lui explique qu’il ne peut réussir à arrêter Sylar tout seul, mais qu’en travaillant avec la Compagnie, il peut y arriver en utilisant ses connaissances.

Lorsque Sylar vient pour tuer Isaac, il trouve face à lui, certes une future victime, mais surtout un homme déterminé, serein, heureux d’avoir enfin trouvé sa voie et de se savoir finalement un héros, puisque c’est grâce à sa peinture que ses amis pourront vaincre Sylar.

Nathan explique à sa fille qu’il est heureux de la rencontrer, mais que les circonstances font que jusqu’à l’élection, il ne peut être avec elle. Il doit gagner les élections et la présence de Claire pourrait tout compromettre. Néanmoins, il lui promet qu’une fois l’élection gagnée, il la fera revenir de Paris et qu’elle pourra rester dans sa famille.

Dans l’atelier d’Isaac Mendez, Sylar reproduit la même peinture que celle présentant Nathan dans le Bureau Ovale, excepté que le personnage représenté ne ressemble pas vraiment au tableau d’origine. Autre style de peinture ou autre signification… ?

Hiro Nakamura et Ando Masahashi se retrouvent 5 ans dans le futur, dans un New-York en reconstruction, preuve que la bombe a explosée. Retrouvant un regain d’espoir grâce au soutien inconditionnel d’Ando, Hiro décide d’aller retrouver Isaac afin de trouver où l’erreur a été commise, pour d’empêcher l’explosion. Il pénètre dans le loft qu’il découvre totalement transformé, des fils de couleurs sur lesquels sont épinglés des articles de journaux et autres informations le parcourant de bout en bout. Hiro comprend qu’il s’agit d’une chronologie juste avant de tomber sur le Hiro du Futur.


Auteur : Dolphen © Heroes-France.com
Reproduction interdite
Episode : [S1] Episode 19 - .07 % (07. %)
En discuter sur les Forums forum 242 Messages